5 e édition de la Ballade Brassens - Rennes

vendredi 07 septembre 2012


Ce week-end à Rennes, ce sera de nouveau la fête à Brassens, qu'on ne se lasse pas de chanter. Huit bars, une centaine de chanteurs vont rendre hommage au poète disparu mais au répertoire bien vivant.

La Ballade Brassens a été créée en 2004, dans le but de rendre hommage à Georges Brassens (1921-1981), qui séjourna par moments à Lézardrieux, poète, auteur, compositeur et interprète rare, donc irremplaçable. Le mieux est donc de se faire plaisir en chantant, encore et encore, un répertoire devenu précieux par son intelligence, son humour, son irrespect et sa tendresse. La manifestation a lieu alternativement à Rennes et à Saint-Brieuc. Cette année, c'est au tour de Rennes d'organiser la fête, qui durera trois jours.

Au comptoir de huit bars

Dès vendredi soir, l'opération « Brassens en bars » mobilisera les amateurs dans huit bars (le Genepi, le Terminus, la Mie mobile, les Chaix de Sainte-Croix, les P'tits clous, la Quincaillerie générale, Cuisine & C ie , y compris la Maison du Ronceray, qui n'est pas vraiment un bar...). Dans chacun se produira un chanteur ou un groupe.

Samedi, à 21 h, à l'espace Mouvea (tarif 8 €), sur le site de la promenade Georges-Brassens, sera donné un concert de LadyBug'n C, « un quatuor rennais emmené par Sylvaine Henri, qui chante Brassens dans un style très personnel, très swing, avec deux guitaristes et une contrebasse, tout en racontant une histoire... Ça surprendra ! » assure Bernard Le Guilloux, l'un des organisateurs.

Une centaine de chanteurs

La grande journée est, bien sûr, le dimanche où, sur quatre scènes (Margot, Pénélope, Marinette et Jeanne), une centaine de chanteurs ou de groupes amateurs se succéderont à partir de 12 h 30. « Et, comme d'habitude, il fera beau » assure Catherine Debroize, élue du quartier, qui accueillera Daniel Delaveau en visite. Près de 5 000 personnes s'étaient pressées à l'édition précédente.

Les cent vingt bénévoles auront sans doute fort à faire, mais une fête Brassens ne peut être que conviviale. Sur le site, entre le pont Saint-Hélier et le cimetière de l'Est, se tiendront des ateliers, dont un atelier maquillage, la compagnie de théâtre Troisième acte, de la restauration... Un concours de dessin est organisé et une exposition sera proposée. « Voilà une manifestation de quartier qui ne cesse de prendre de l'ampleur, souligne Catherine Debroize, on y rencontre des gens venus d'autres départements, et même de Paris. » Christophe Le Gall la Salle, qui tient La Mie Mobile, regrette que la manifestation ne soit pas « nationale ». Peut-être un jour ?

Gérard PERNON.

Du 7 au 9 septembre. Vendredi et dimanche, entrée libre. Rens. balladebrassens2012@gmail.com ou www.rennes.fr