Revue de presse

Le Cabaretrelles a séduit plus de 1 000 personnes - Etrelles

ouest france mardi 28 août 2012


Dans la pure tradition du cabaret, le spectacle présenté vendredi et samedi par l'association Envies de Scène a connu, pour sa septième édition, un succès qui ne cesse de grandir année après année. « Le cap des 1 000 spectateurs est une nouvelle fois dépassé. La prestation des artistes qui se produisent bénévolement est la clé de cette réussite », reconnaît Hervé Désille.

De Manon et sa danse tectonique jusqu'à Jean-Baptiste Montebran, sosie de Johnny, en passant par le duo de jongleurs YAD formé d'Axelle et Yohan ou le groupe de Sylvaine Henri et ses musiciens, plus de trois heures de spectacle ont été proposées à un public qui souhaitait prolonger les soirées après le passage de Bruno Chemin, parrain de l'édition 2012.

« Nous sommes toujours surpris de voir les spectateurs se prendre au jeu et accompagner les artistes par le geste ou la parole. » Séquence émotion, enfin, lorsque les représentants de l'association AG 1, 2, 3 Soleil à qui seront versés les bénéfices de la manifestation sont montés sur scène pour expliquer la maladie dont souffrent leurs enfants.

« Le rideau est refermé pour cette année, mais déjà nous sommes en contact avec quelques artistes pour l'édition 2013 », conclut Chantale Neveu.

5 e édition de la Ballade Brassens - Rennes

vendredi 07 septembre 2012


Ce week-end à Rennes, ce sera de nouveau la fête à Brassens, qu'on ne se lasse pas de chanter. Huit bars, une centaine de chanteurs vont rendre hommage au poète disparu mais au répertoire bien vivant.

La Ballade Brassens a été créée en 2004, dans le but de rendre hommage à Georges Brassens (1921-1981), qui séjourna par moments à Lézardrieux, poète, auteur, compositeur et interprète rare, donc irremplaçable. Le mieux est donc de se faire plaisir en chantant, encore et encore, un répertoire devenu précieux par son intelligence, son humour, son irrespect et sa tendresse. La manifestation a lieu alternativement à Rennes et à Saint-Brieuc. Cette année, c'est au tour de Rennes d'organiser la fête, qui durera trois jours.

Au comptoir de huit bars

Dès vendredi soir, l'opération « Brassens en bars » mobilisera les amateurs dans huit bars (le Genepi, le Terminus, la Mie mobile, les Chaix de Sainte-Croix, les P'tits clous, la Quincaillerie générale, Cuisine & C ie , y compris la Maison du Ronceray, qui n'est pas vraiment un bar...). Dans chacun se produira un chanteur ou un groupe.

Samedi, à 21 h, à l'espace Mouvea (tarif 8 €), sur le site de la promenade Georges-Brassens, sera donné un concert de LadyBug'n C, « un quatuor rennais emmené par Sylvaine Henri, qui chante Brassens dans un style très personnel, très swing, avec deux guitaristes et une contrebasse, tout en racontant une histoire... Ça surprendra ! » assure Bernard Le Guilloux, l'un des organisateurs.

Une centaine de chanteurs

La grande journée est, bien sûr, le dimanche où, sur quatre scènes (Margot, Pénélope, Marinette et Jeanne), une centaine de chanteurs ou de groupes amateurs se succéderont à partir de 12 h 30. « Et, comme d'habitude, il fera beau » assure Catherine Debroize, élue du quartier, qui accueillera Daniel Delaveau en visite. Près de 5 000 personnes s'étaient pressées à l'édition précédente.

Les cent vingt bénévoles auront sans doute fort à faire, mais une fête Brassens ne peut être que conviviale. Sur le site, entre le pont Saint-Hélier et le cimetière de l'Est, se tiendront des ateliers, dont un atelier maquillage, la compagnie de théâtre Troisième acte, de la restauration... Un concours de dessin est organisé et une exposition sera proposée. « Voilà une manifestation de quartier qui ne cesse de prendre de l'ampleur, souligne Catherine Debroize, on y rencontre des gens venus d'autres départements, et même de Paris. » Christophe Le Gall la Salle, qui tient La Mie Mobile, regrette que la manifestation ne soit pas « nationale ». Peut-être un jour ?

Gérard PERNON.

Du 7 au 9 septembre. Vendredi et dimanche, entrée libre. Rens. balladebrassens2012@gmail.com ou www.rennes.fr

Au pied de mon arbre, j'ai chanté Brassens

Plusieurs milliers de personnes ont afflué à la Ballade avec Brassens, hier. Au gré des chansons interprétées par des artistes amateurs, petits et grands ont redécouvert « l'homme à la guitare ».
Une fois encore, les mélodies et les textes de Georges Brassens ont réussi à chasser les nuages, hier. Le soleil s'est invité à la 5eédition de Ballade avec Brassens, entre le pont Saint-Hélier et le cimetière de l'Est.

Dès 12 h 30, de douces mélopées se sont élevées sur les quatre scènes : Jeanne, Margot, Pénélope et Marinette. Certains spectateurs bullaient déjà dans leurs transats, les oreilles bercées par les textes poétiques et irrévérencieux de « l'homme à la moustache ». Des artistes amateurs de tous âges ont partagé leur amour de l'artiste sétois, jouant son répertoire avec classicisme ou originalité.

Du baume au coeur

Tandis que les enfants se faisaient maquiller, les plus grands pouvaient profiter d'une exposition sur le chanteur, ou faire une halte « chez l'Auvergnat », entendez la buvette. D'autres artistes se sont petit à petit joints à la fête, en se lançant dans des boeufs improvisés.

Pour Bernard Le Guilloux, l'un des organisateurs, l'événement est un succès : « La fréquentation est conforme à ce qu'on attendait. On est aussi très contents des nouveautés, comme l'exposition Brassens. Et le niveau musical monte ! »

En guise d'au revoir, la chanteuse Sylvaine Henri et ses musiciens ont repris « Les Copains d'abord » avec d'autres artistes et le public, résumant l'esprit de la manifestation, populaire. « Ça met du baume au coeur... », lâche une jeune femme en partant. La Ballade fêtera ses dix ans l'an prochain, à Saint-Brieuc.

Céline LEBRETON.  Ouest-France 10 septembre 2012